Focus

Vous accédez à des documents (films, photos, études, etc.) et vous lisez en même temps un article qui vous aide à les mettre en perspective.


L'architecture des habitations ouvrières à bon marché – Fin du 19e siècle

Cité La Ruche

2 Fi 3/166. La Ruche. Carte postale noir et blanc (s.d.)

Le paysage urbain de Saint-Denis est marqué par les formes architecturales de l’habitation ouvrière de l’époque de la révolution industrielle. Il peut s’agir de pavillons ou d’immeubles locatifs. La plupart ont été construits entre 1880 et 1930. Une petite partie de ces constructions relève des tout débuts du logement social. On parlait alors d’Habitations économiques ou encore d’Habitations à Bon MarchéLa Ruche, à Saint-Denis, dans le quartier de La Plaine, est la première d’entre elles. C’est une petite cité ouvrière unique décrite et commentée dans de nombreuses publications de la fin du 19e siècle.

Consulter

Frédéric Duval, archiviste et chrétien penseur du social – Début du 20e siècle

Frédéric Duval, archiviste paléographe, a été l’archiviste bibliothécaire de Saint-Denis de 1905 jusqu'à sa mobilisation pour la guerre, en août 1914. 

En apparence, tout oppose Frédéric Duval et son prédécesseur Fernand Bournon. Pourtant, l’un et l’autre sont des intellectuels personnellement engagés dans la vie de leur temps, et qui ont, chacun à leur manière, contribué à inscrire la banlieue de Paris dans l’histoire.

Consulter

Fernand Bournon, archiviste et intellectuel engagé – 1892

Fernand Bournon, diplômé de l’école des Chartes, a été l’archiviste de la Ville de Saint-Denis durant 12 ans entre 1886 et 1898. Il avait 31 ans à son arrivée. Saint-Denis, quand il vient y travailler, est déjà une grande ville ouvrière où les idées socialistes cheminent. Est-il arrivé là un peu par hasard ou bien alors par choix délibéré ? Il est difficile de le dire. Ce qui est sûr, c’est que Fernand Bournon pensait que l’historien devait avoir, dans la société de son temps, un rôle civique et social.

Consulter

Saint-Denis en 1947

Le titre de ce film est Saint-Denis renaît. Il est daté de 1947. C’est une commande de la municipalité d’après-guerre. Il s’agit pour l’équipe municipale d’alors, dirigée par Auguste Gillot, de promouvoir la « renaissance » de Saint-Denis.

Consulter

Le Saint-Denis des Trente glorieuses – Début des années 1970

Ce film intitulé Saint-Denis, hier, aujourd’hui, demain a été produit par le service photographique et audiovisuel de la ville de Saint-Denis au début des années 1970. C’est tout à la fois un film de reportage et un film d’engagement militant.

Consulter