Couvents de Saint-Denis : Carmélites, Ursulines, Annonciades (1625-1789). Couvents extérieurs (1650-1756).

Fermer le formulaire de recherche
établissements religieux
Registres des vêtures, professions et décès de communautés religieuses de Saint-Denis et de la région parisienne (1559-1789) 

Ces registres concernent plusieurs communautés religieuses de Saint-Denis et de la région parisienne :

> Les Carmélites de Saint-Denis
> Les Ursulines de Saint-Denis
> Les Annonciades de Saint-Denis
> Les religieuses de Longchamp
> Les pénitents de Courbevoie (Le Tiers-ordre séculier de Saint-François)
> Les Ermites du Mont-Valérien

Les registres ne répertorient pas uniquement les religieux et religieuses des couvents mais également leurs pensionnaires et leurs domestiques.

Les registres des Carmélites possèdent des notices nécrologiques détaillées. On y trouve celle de Louise de France, fille de Louis XV.

Les registres des pensionnaires des Ursulines sont riches en informations : durée du pensionnat, lieu et circonstances de l’inhumation grâce aux relevés des dépenses prises en charge par la famille, profession du père ou du mari.

Ces registres, qui comportent quelques déficits, permettent néanmoins d’établir la géographie du recrutement des couvents de Saint-Denis, l’âge au noviciat, le temps passé dans l’ordre.

Ils sont précieux pour l’histoire religieuse.