Dessins d'enfants. Concours scolaire. Propagande vichyste. Secours national (1943)

Fermer le formulaire de recherche
mot(s) de la recherche
mention(s)
école(s)

Pendant l'Occupation, à la fin de l'année 1943, les enfants de toutes les écoles de Saint-Denis ont été amenés à participer à un concours de dessins visant à promouvoir l'action humanitaire du régime de Vichy. Il s'agissait, pour chaque enfant, de mettre en avant de manière réaliste et percutante l'importance et l'efficacité du travail social du Secours national.

Le Secours national, oeuvre philanthropique pétainiste, avait obtenu, dès 1940, le monopole de la collecte privée de fonds, à charge pour lui d'en redistribuer une partie à d'autres associations caritatives. Outre les collectes privées, le Secours national recevait des subventions d'Etat. Il se finançait aussi par le produit de la confiscation et de la vente des biens juifs. 

190 dessins d'enfants réalisés dans le cadre de ce concours sont présentés ici.

Ils sont passionnants à regarder :

    • Ils traduisent l'instrumentalisation de l'enfance dans le cadre scolaire à l'échelle de toute une ville. La philanthropie peut être un outil pervers de pouvoir. Les enfants sont invités à défendre un idéal sans rien savoir de l’idéologie sous-jacente portée par le "Secours national".
    • Ils illustrent de manière remarquable la culture de l'image alors enseignée aux enfants. Les écoliers maîtrisent tous les codes de l'image publicitaire ou tout simplement de l'image de propagande. Ils savent construire une image dessinée et peinte pour servir un message. Ils maîtrisent le premier et le second degré, le symbole, la couleur, la composition.

Le langage iconographique leur a été enseigné au même titre que la lecture.