Les cafés dans la ville ouvrière de Saint-Denis

16 / 18

Henri LEYRET, En plein faubourg - Notations d'un...

Henri LEYRET, En plein faubourg - Notations d'un mastroquet sur les mœurs ouvrières (1895), Paris, Les nuits rouges, 2000, pp. 51-52.

Henri Leyret (1864-1944) est journaliste politique. Son intérêt pour le monde ouvrier le pousse à ouvrir son propre café. Il passe derrière le comptoir et observe pendant 5 mois la clientèle ouvrière. Il écrit ensuite un livre, en 1895, pour raconter ce qu’il a vu et entendu. Son témoignage prend le contre-pied de L’Assommoir d’Emile Zola, publié vingt ans plus tôt et accusé de caricaturer le monde ouvrier.

Dans cet extrait, il évoque plutôt l’ouvrier parisien qualifié, artisan, travaillant à son compte. Il met en évidence le rôle social du café : un lieu de paroles partagées.

Retourner à la galerie