Les cafés dans la ville ouvrière de Saint-Denis

2 / 18

Le café Maison Antoine de la rue Samson. 1925. Don...

Le café Maison Antoine de la rue Samson. 1925. Don privé.

Voilà l’histoire de la Maison Antoine :

« Quand il y a eu la guerre de 1914, mon grand-père est parti. Ma grand-mère a commencé à chercher du travail. Elle a travaillé chez Christofle pour tourner des obus de canon. Puis elle a décidé un beau jour qu’elle irait chercher des légumes aux Halles à Paris le matin avec une charrette à bras pour les vendre à l’entrée de l’usine, avant de commencer son travail. Après, elle s’est acheté un cheval et elle a fait marchande des quatre-saisons avec un cheval. À la fin de la guerre, elle s’est lancée. Elle a loué un petit restaurant et elle a commencé à faire la popote. Ça a bien marché. Il y avait beaucoup d’ouvriers du Gaz qui venaient manger au restaurant. Elle faisait une centaine de couverts par repas. »

Retourner à la galerie