Lampiste – 1844-2015

2 R 24/66 - Facture établie par M. Boquet, lampiste, pour une représentation exceptionnelle au théâtre au profit des pauvres. 1844

Voir toutes les images (1)

 

 

Lampiste, nom masculin.

Lampiste, c'est d'abord un nom de métier, très courant avant l'arrivée de l'électricité.

Les lampes sont fabriquées par les ferblantiers, qui deviennent des lampistes quand ils se spécialisent dans cet artisanat. Les lampes servent à éclairer les lieux sombres comme les salles de spectacles et notamment les théâtres comme sur le document présenté ici : il s’agit de l’ancien théâtre de la rue de Paris et d’une représentation exceptionnelle.

Les lampes sont vitales dans deux grands corps de métier : la mine et le chemin der fer. Pas de mineur sans sa lampe et pas de train qui roule sans cheminot lampiste. Dans la mine, la lampiste est une ouvrière responsable du bon état des lampes dans la lampisterie. Personne ne l’a oubliée. Et la chanson la fait vivre dans la mémoire des gens du Nord et des autres :

M'lampiste
Em' tiot' lampiste
M'lamp'all'va bien mais mi j'sus triste
M'lampiste
Em'tiott lampiste
Car dins tes mains, m'lampt all'va bien

A ch't'heure dins tous chés fosse
Pour y trier ch'carbon
In y vot pus qu'des gosses
Des fill's et des garchons
A l'lampist'rie point d'bile
In est tout émotionné
Quand in d'mand' à chés filles
Es' lamp' pour dévaller
In les raviss' ed' coin
In serr' ses poings dins sin béguin
...

Dans les chemins de fer, le cheminot lampiste est chargé de la signalisation de l’arrière des trains. Il doit régulièrement nettoyer le brûleur de la lampe, les réflecteurs et les déflecteurs, faire briller les vitres et surtout bien remplir le réservoir de la lampe qui se trouve à l’intérieur de la lanterne. Et quand il y a un accident (quand deux trains se percutent), c’est toujours la faute du lampiste ! Bien sûr !

Voilà pourquoi aujourd'hui, un lampiste, c'est quelqu'un qu'on fait passer pour responsable des fautes commises par un autre, souvent plus important dans la hiérarchie professionnelle ou sociale. Lampiste n'est plus un métier mais un statut de bouc-émissaire facile.

Focus publié le 07/03/2011.