Registre du procès-verbal de partage des biens de l’abbaye de Saint-Denis entre les religieux et le Cardinal de Retz (1672)

Fermer le formulaire de recherche
Cet épais registre de 539 folios formalise la division et le partage des biens de l’abbaye de Saint-Denis, en 1672, entre les religieux et leur abbé, le cardinal de Retz.

La transaction a lieu au terme d’un conflit d’intérêt important qui oppose les deux parties. Le cardinal de Retz, pendant la Fronde notamment, a contracté plusieurs millions de livres de dettes. En 1662, revenu en grâce, il s’est démis de l’archevêché de Paris et a reçu en compensation l'abbaye de Saint-Denis. Il a alors la volonté de faire face à son lourd passif financier, en s’appuyant sur les ressources de l’abbaye. Les moines sont inquiets pour l’avenir de leurs moyens de subsistance. La décision du partage est prise.

Les sources de revenus multiples de l’abbaye, les biens et les domaines sont donc divisés en trois lots : la mense abbatiale (part de l'abbé), la mense conventuelle (part des religieux), et la mense distraite destinée à l’entretien et aux réparations du monastère.

Le 25 octobre 1685, Madame de Maintenon écrira dans une lettre à Madame de St-Géran : « La mense de Saint-Denis produisait au cardinal de Retz cent mille livres ». Le cardinal de Retz fut le dernier abbé de Saint-Denis. En 1686, la mense abbatiale est affectée à Saint-Cyr, la maison royale d’éducation fondée par Louis XIV et Madame de Maintenon.

Pour en savoir plus :

Cardinal de Retz, Œuvres complètes, t. VI, Correspondances, Affaires privées, Textes établis et annotés par Jacques Delon, Paris, Honoré Champion, 2009.